Redouane, le consultant manipulateur

Last modified date

Comments: 0

manipulateur

Récit de mon anecdote

Vous avez certainement rencontré un manipulateur dans votre vie professionnelle. Laissez-moi vous raconter mon histoire personnelle avec un consultant manipulateur :
Lors de mes précédentes expériences, je suis intervenu en tant que consultant dans le cadre d’un vaste programme de transformation d’une entreprise. Mon rôle consistait à accompagner plusieurs équipes d’un même périmètre vers une meilleure organisation plus fluide, plus collaborative, plus agile. Dans ce cadre j’étais amené à rencontrer d’autres consultants qui exerçaient le même job que moi auprès d’autres directions.
C’est le cas de Redouane, la trentaine, tee-shirt, stan smith, lunettes sur la tête, tout sourire, très entreprenant dès les premières discussions, très à l’aise en public. Vous voyez le genre ?
Nous nous étions rencontrés dans un meeting conventionnel et depuis à chaque rencontre nous nous saluons respectueusement et très vite je sentais qu’il souhaitait se positionner avec moi comme un tuteur, un grand frère, quoiqu’il en soit avec un air paternaliste. A titre d’exemple, un matin je croise Redouane dans un couloir de l’entreprise, il m’interpelle en me disant « tu viens à l’événement inter équipes de mardi prochain ? » Je lui réponds que je n’ai pas connaissance de cet event, il enchaîne aussitôt (comme s’il avait préparé sa leçon) contacte Jean… tu connais Jean ? (Avec un début de sourire sur le coin des lèvres), je lui réponds que OUI, il me dit « contacte Jean, tu lui dis que tu viens de la part de Redouane et que tu souhaites être ajouté au slack de discussion inter équipes. Le ton employé est celui d’un manager à l’ancienne qui s’adresse à un de ses collaborateurs.
Je le remercie poliment et poursuis mon chemin.

Quelques mois plus tard, alors que je fais la queue à la cafétéria avec un collègue, je recroise Redouane devant nous. Nous nous saluons et prenons de nos nouvelles respectives, il m’apprend que sa mission se termine, je fais preuve d’empathie sincère à son égard en m’enquérant de son futur proche : a-t-il trouvé une prochaine mission ? est-il en recherche ? il me répond en me disant qu’il n’était pas inquiet et en regardant subrepticement vers le sol il ajoute qu’il était vraisemblablement au courant depuis 3 mois et que de toute façon il avait un autre business qui tournait. Il s’agissait d’une société de service qui embauchait des consultants en CDI en les plaçant chez des clients. A l’écoute de cette nouvelle je le félicite et en profite justement pour lui présenter mon collègue qui m’accompagne en lui disant qu’il cherche justement à quitter son actuel employeur et est intéressé par une nouvelle opportunité. Redouane prend immédiatement un air supérieur, se redresse et reprends son ton paternaliste. Il demande à mon collègue son métier.
« Delivery Manager » lui répond ce dernier ;
il lui dit : « ah par contre tu vas devoir faire pleins de choses pas seulement ta spécialité ! » ;
A ce moment j’explose de rire volontairement en ironisant sur ce point et en grossissant le trait pour mettre en évidence la bêtise du propos. Je m’adresse à mon collègue en répétant les mêmes mots et ajoutant « tu entends ? il va falloir que tu passes le balai aussi après tes heures de boulot ». Tout le monde ri et je clos gentiment et proprement cet échange en lui souhaitant une bonne continuation.

Suite à cela je debrief avec mon cher collègue ce qui venait de se dérouler et lui dit « que Dieu me préserve de devoir travailler avec Redouane ! » mon collègue interloqué m’interroge pour quelles raisons et je me vois en train de lui décortiquer ce que je vais vous partager plus bas dans la partie « Analyse de l’anecdote »

Analyse de l’anecdote : que s’est-il passé ?

L’observation et l’analyse c’est sans doute deux des composantes les plus importantes de l’intelligence relationnelle.
Pour établir de bonnes relations, des relations saines, il est fondamental d’observer et d’analyser ce qui se joue dans les diverses interactions.
Ce qu’on peut facilement remarquer dans le comportement de Redouane c’est le fait de ne jamais laisser paraître aux autres le moindre signe de faiblesse.
Quelqu’un qui ne montre aucun signe de faiblesse est un menteur car l’être humain est faible par nature (pour celles et ceux qui ont encore des doutes, il suffit de constater l’impact du Covid-19 sur l’humanité…). Quelqu’un qui ne montre pas de faiblesse veut paraître fort en cachant sa faiblesse pour se protéger.

Redouane appartient à une catégorie de gens qui sont UTILES, ils sont importants et on a besoin d’eux. C’est horrible car ils ne peuvent pas s’empêcher de venir en aide aux autres… même si personne n’a rien demandé !
Que font-ils ?

En vous offrant leur aide ils vous mettent en position de besoin ou de demande d’aide alors que vous vous n’avez rien demandé.

Aussi, ce consultant manipulateur se permet de franchir la ligne du respect et user de la moquerie. Lorsqu’il me demande si je connais Jean, il le fait avec condescendance à mon égard pensant à l’avance que je ne le connaissais pas et qu’heureusement que Redouane est là pour m’aider ! D’ailleurs que ferions-nous sans lui… 😊

Ce que j’ai appris : éviter toute collaboration avec un manipulateur et toute personne toxique

Il faut absolument en effet se méfier des personnes qui ont identifié un besoin chez vous et proposent leur aide sur un ton supérieur alors que vous n’avez rien demandé.

Enfin, il est intéressant avec ce type de profil mais également avec d’autres, d’utiliser la systémie en place. Lorsque par exemple j’ai utilisé mon collègue pour envoyer des messages à notre consultant manipulateur, je faisais mine de m’adresser à mon collègue alors qu’en réalité je m’adressais à Redouane. Cette technique a la vertu d’être douce et sans agression.

A l’avenir et pour ne pas avoir de conflits et de problème avec un manipulateur c’est de refuser de jouer à son jeu dès le début de la relation. Il s’agit de se contenter de ne pas avoir à collaborer avec un manipulateur. Le travers dans lequel peuvent tomber beaucoup de personnes (à l’instar de mon collègue qui n’avait rien vu) serait d’accepter cette aide de la part de Redouane en lui envoyant un CV, en lui demandant de l’avancement par rapport à sa candidature…Pire : en lui demandant ses conseils et son avis sur son profil ! pourquoi cela serait-il fatal pour quelqu’un qui agirai de la sorte ? Tout simplement parce que nous n’avons pas à faire à une personne qui vous veut sincèrement le bien, nous avons à faire à un manipulateur. Ça se sent quand quelqu’un veut pour vous le bien, on sent sa sincérité, il ne pose aucune condition à cela, c’est inconditionnel. Dans ce cas on sent bien que c’est « je t’aide à condition que… ».

Le « à condition que » peut par exemple prendre la forme d’une dette morale que vous devriez rembourser plus tard.

 

Voilà pour cette anecdote, dites-moi en commentaire si vous avez déjà rencontrés des « Redouane » dans votre vie pro ou perso d’ailleurs.

Au plaisir de vous lire !

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ahmed

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.