Pourquoi gérer le début dans une nouvelle relation ?

Les débuts.
C’est là que tout commence en effet.
C’est au début d’une nouvelle relation que les personnes définissent les contours de cette dernière. Ces contours ne sont pas figés pour toujours. En revanche, il va être très difficile de les modifier par la suite. Voyons ensemble pourquoi il est important de soigner le début d’une relation nouvelle.

Pourquoi gérer le début d'une relation

Récit de mon anecdote : début d’une relation commerciale

Contexte

Lorsque j’avais démarré ma carrière en tant que consultant indépendant, je travaillais en partenariat avec un broker situé à Londres. Nos échanges se faisaient exclusivement à distance, par mail ou téléphone et cette relation se passait très bien. J’envoyais mes factures et était payé sous 7 jours, c’était TOP !
Par ailleurs, nous n’avons jamais eu besoin de nous rencontrer. Ils ne m’étaient utiles que pour la facturation et c’était leur rôle. En tant qu’indépendant je n’attendais pas de leur part qu’ils gèrent ma prestation.
En fin d’année malheureusement ce broker perd le contrat chez mon client.

On ne sait pas où se trouve le bien et c’est souvent le temps qui nous l’apprend


Mon client quant à lui souhaite continuer à travailler avec moi. Aussi il me demande de trouver parmi les nouvelles sociétés référencées, celle qui saurait me convenir. J’en contacte plusieurs et suite à de multiples échanges je conclue finalement un accord avec l’une d’elles.

Un changement

Contrairement aux brokers cette société est une ESN. Elle possède des salariés avec toute la panoplie de l’ESN tels que directeurs, managers, consultants, consultants référents, ressources humaines etc…
Un grand changement s’annonce pour moi. Je ne suis plus seul à gérer ma prestation comme un grand mais je dépends maintenant d’une ESN ! Elle ne fera pas uniquement gérer mon contrat sur le plan facturation mais elle s’occupera également de la qualité de la prestation, de son suivi, de la relation avec le client et de pleins d’autres choses comme la cohésion d’équipe etc. Cela change tout pour moi par rapport à mon ancien fonctionnement avec mes amis londoniens !

Mon action pour gérer le début de la relation

C’est Johnny qui est le manager référent pour le compte de mon client. Nous sommes trois concernés par ce changement d’intermédiaire commercial (moi et mes deux autres collègues salariés de leur cabinet respectifs)
1 mois et demi après la date effective du changement de référent, Johnny qui a l’habitude de gérer avec des consultants salariés se présente un après-midi peu avant 17h00 en demandant à nous trois si nous pouvions nous rencontrer pour « faire connaissance et échanger sur les projets ».

Ce jour là je devais partir vers 17h00 justement mais j’accepte de faire une concession et empiéter exceptionnellement sur ma marge temporelle.

boquette


Johnny, s’installe confortablement dans la boquette à quelques mètres de mon bureau et commence par recevoir une de mes collègues.

L’échange entre eux s’étale dans le temps et arrive jusqu’à 17h30…Je m’impatiente et comprenant que si mon tour vient je ne serais certainement pas sorti avant 18h00 : je fais le choix de partir.

La semaine d’après je recroise notre ami Johnny de manière absolument fortuite, nous échangeons quelques mots et m’excuse spontanément de ne pas avoir attendu la dernière fois en raison d’une contrainte personnelle. Johnny me répond que c’est lui qui s’excuse de ne pas avoir organisé ce point plus tôt et me propose qu’on se prenne un café dans la semaine. Lors de notre rdv, nous réalisons donc notre point comme il était prévu.

Analyse : que s’est-il passé ?

L’approche systémique et stratégique de Palo Alto nous enseigne que lors d’une nouvelle relation entre deux personnes, des règles implicites se mettent vite en place. Ces règles sont appelées redondances et vont définir en quelque sorte le cadre relationnel en matière de possibilités (ce qu’on peut faire ou ne pas faire).

Pour établir des relations saines, il est important d’envoyer des messages clairs, surtout en début de relation. Des relation saines étant des relations qui respectent nos valeurs et notre “écologie”. C’est au début que l’on se cherche, on ne se connaît pas alors on se teste, on s’évalue et on ajuste nos comportements respectifs à la lumière des informations recueillies.

Envoyer des messages clairs pour des relations saines :
Vous remarquerez que Johnny ne nous a pas contacté séparément en nous demandant quand nous serions disponibles, il est venu sans prévenir.

Pourquoi s’est-il permis cela ?
Probablement cela m’a permis de partir sans culpabilité puisqu’il n’a pas pris rendez-vous, je ne m’étais pas engagé à être présent.
Si j’avais attendu sagement mon tour peu importe l’horaire, alors j’aurai envoyé un tout autre message à Johnny. Selon vous quel message lui aurais-je adressé si j’étais resté à l’attendre ?

Probablement le message suivant :

« tu peux venir me solliciter quand tu le souhaites, je suis disponible pour toi »
« je n’ai pas de contraintes personnelles, je peux t’attendre »

Cela aurait constitué une autorisation implicite pour la suite de la relation.

En ne l’attendant pas, je lui envoie un message complètement différent :
« je ne suis pas à ton service et disponible quand tu le souhaites »
« avec moi il faut prendre rendez-vous, tu ne peux pas te permettre de me solliciter quand bon te sembles » « je suis quelqu’un d’occupé et mon temps à de la valeur ! »

Suite à cela, Johnny et moi avons établi une relation saine et respectueuse de chacun de nous. Pas une relation de manager-salarié mais une relation professionnelle d’égal à égal, sans lien hiérarchique.

C’est en effet au début qu’il faut imposer ses règles pour dire à l’autre : « je suis comme ça ». Quitte à être plus « doux » par la suite. Je recommande au début d’être ferme sur ses principes et ne pas y déroger. Si quelque chose ne vous convient pas c’est au début de la relation qu’il faut le signaler ! Pas après, une fois que des habitudes se soient installées.

Sans vouloir faire une trop grosse digression, cela est également valable dans le cadre des relations conjugales. Combien sont celles et ceux qui n’ayant pas été eux-mêmes au début de la relation ou ayant accepté des choses contraires à leurs valeurs l’ont profondément regretté plus tard. Une fois que des comportements néfastes se soient installés. Dans ce cas il n’est pas impossible de modifier la relation en utilisant d’ailleurs des outils systémiques. Toutefois ce sera bien souvent difficile et douloureux d’opérer un changement.

Merci de me dire en commentaire si vous avez déjà rencontré des cas similaires dans votre environnement professionnel ou même personnel.

Au plaisir de vous lire,

Ahmed

Vous êtes libres de partager !

Ahmed

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.